Filière MP

Mathématiques

Les deux épreuves de mathématiques prennent en compte les compétences des candidats en termes de capacités rédactionnelles et de communication à l’écrit et pour présenter un argumentaire sous forme de démonstration. Ces épreuves peuvent inclure des questions de cours ou des applications directes du cours afin d’évaluer le niveau des connaissances des candidats sur les différentes parties du programme de mathématiques. Elles testent les compétences « utiliser et appliquer les théorèmes du cours » et « calculer et utiliser un langage symbolique ».

Mathématiques 1 : durée de 4 heures. L’épreuve comporte trois à cinq exercices indépendants portant sur des parties diverses du programme de mathématiques et éventuellement sur le programme « informatique pour tous ». Certains exercices peuvent s'intéresser à une démarche de résolution mathématique d'une situation issue d'une autre discipline. Cette épreuve teste plus particulièrement la capacité des candidats à « s’engager dans une recherche et mettre en œuvre des stratégies », à « modéliser » et traduire en langage mathématique des problèmes pouvant relever de toutes les disciplines du concours.

Mathématiques 2 : durée de 3 heure. L’épreuve porte sur tout le programme. Elle comporte un ou deux problèmes impliquant un travail développé dont les parties sont liées entre elles. Cette épreuve évalue plus particulièrement les capacités du candidat à « représenter », et « raisonner et argumenter les réponses aux questions sous la forme de démonstrations ».

Physique-Chimie : durée 4 heures. Cette épreuve comporte un problème global ou deux problèmes séparés, portant sur les diverses parties des programmes de Physique et de Chimie. La partie Physique illustre généralement un phénomène ou un dispositif à caractère industriel et s’appuie sur les fondamentaux du cours. La partie Chimie (entre 1⁄4 et 1/3 de l’épreuve) est assortie au thème de la partie Physique et traite généralement d’un procédé ou d’une mise en œuvre industriels. Cette épreuve a pour objectif d’évaluer les capacités du candidat à « s’approprier » un champ thématique donné, à « analyser » un problème et à « communiquer » par un écrit structuré et argumenté sa vision, ses solutions et son mode d’analyse.

Option Sciences Industrielles de l’ingénieur : durée 3 heures. Les supports de l’épreuve sont des systèmes techniques industriels contemporains replacés dans leur environnement industriel et présentés sous forme d’un dossier technique. Les travaux demandés portent sur l'intégralité du programme des deux années de « sciences industrielles de l’ingénieur » et « Informatique pour tous » de classes préparatoires de la filière MP. L’épreuve optionnelle de sciences industrielles de l’ingénieur permet principalement aux candidats de mettre en évidence les compétences suivantes :

  • Conduire une analyse fonctionnelle et structurelle, afin de valider la compréhension du fonctionnement global du système.
  • Assurer la vérification de performances d’une chaîne fonctionnelle du système : le candidat est appelé à valider les niveaux des critères d’une ou plusieurs fonctions de service du système. Les champs disciplinaires abordés sont ceux du cours de sciences industrielles pour l’ingénieur de la filière MP.
  • Spécifier, traduire, évaluer, contrôler et valider un algorithme dans un langage de programmation.
  • Communiquer par un écrit structuré et argumenté les solutions adoptées et le mode d’analyse.

Option Informatique  : durée 3 heures. L’épreuve « Informatique » est spécifique à l’option Informatique. Cette épreuve optionnelle porte sur la réunion des programmes « Informatique pour tous » et de l’option informatique des classes préparatoires MPSI et MP. Elle comporte une série d’exercices indépendants ; les programmes seront écrits dans un des langages autorisés dans le cadre de l’enseignement d’informatique.

L’épreuve a pour objectif de tester les compétences que doivent acquérir les candidats, éventuellement en lien avec les autres domaines scientifiques du concours : en particulier concevoir un algorithme pour résoudre un problème, l'analyser (justifier sa correction ou évaluer son efficacité), le transformer dans un langage de programmation. Elle peut inclure des questions de cours ou des applications directes du cours afin d’évaluer le niveau des connaissances des candidats sur les différentes parties du programme. Elle teste les compétences des candidats en termes de communication à l’écrit et de capacités rédactionnelles pour la présentation d'un programme

Les candidats qui ne composeraient pas dans l’option choisie (informatique ou sciences industrielles) au moment de leur inscription se verront attribuer la note zéro.