Filière PC

Mathématiques

Les deux épreuves de mathématiques prennent en compte les compétences des candidats en termes de capacités rédactionnelles et de communication à l’écrit pour présenter un argumentaire sous forme de démonstration. Ces épreuves peuvent inclure des questions de cours ou des applications directes du cours afin d’évaluer le niveau des connaissances des candidats sur les différentes parties du programme de mathématiques de PC. Elles testent les compétences « utiliser et appliquer les théorèmes du cours » et « calculer et utiliser un langage
symbolique ».

Mathématiques 1  : durée 4 heures. L’épreuve comporte trois à cinq exercices indépendants portant sur des parties diverses du programme de mathématiques et éventuellement sur le programme « informatique pour
tous ». Certains exercices peuvent s'intéresser à une démarche de résolution mathématique d'une situation issue d'une autre discipline. Cette épreuve testera plus particulièrement la capacité des candidats à « {s&rsQuo:engager dans une recherche et mettre en œuvre des stratégies », à « modéliser » et traduire en langage mathématique des problèmes pouvant relever de toutes les disciplines du concours.

Mathématiques 2  : durée 3 heures. L’épreuve porte sur tout le programme. Elle comporte un ou deux problèmes impliquant un travail développé dont les parties sont liées entre elles. Cette épreuve évaluera plus particulièrement les capacités du candidat à « représenter », et « raisonner et argumenter les réponses aux questions sous la forme de démonstrations ».

Physique et Chimie

Physique-Modélisation  : durée 4 heures. L’épreuve est constituée d’un problème de difficulté graduée, portant sur les diverses parties du programme. L’épreuve, relativement proche du cours et à caractère fondamental, s’intéresse principalement à un phénomène physique et elle peut mettre l’accent sur la mesure de grandeurs. L’épreuve fait appel à des compétences acquises relatives au programme « informatique pour tous ». Cette épreuve a pour objectif d’évaluer des connaissances en physique, à la fois par la résolution de problèmes concrets et par leur mise en équation dont la résolution nécessite l’utilisation de méthodes numériques. L’épreuve permet de vérifier si le candidat est capable de développer les compétences définies dans le programme : « analyser et modéliser » un problème ou une situation ; « imaginer et concevoir une solution » ; « spécifier ou traduire ou évaluer ou contrôler et valider un algorithme dans un langage de
programmation », « communiquer » par un écrit structuré et argumenté sa vision, ses solutions et son mode d’analyse.

Chimie  : durée 3 heures. L’épreuve comporte un ou deux problèmes (dont l’un de chimie organique), de difficulté graduée, portant sur les diverses parties du programme. L’épreuve est focalisée sur un élément chimique, un phénomène ou un processus industriel. La partie inorganique et la partie organique sont de poids comparables. La partie organique met l’accent sur l’utilisation de données spectroscopiques. Cette épreuve a pour objectif d’évaluer à la fois des connaissances en chimie et la capacité du candidat à raisonner, à prévoir et à transposer ses connaissances dans des situations nouvelles ou sur des composés proches de ceux étudiés. L’épreuve permet de vérifier si le candidat est capable de « s’approprier » les situations décrites, les documents présentés et les outils de raisonnement vus en classes préparatoire, d’« analyser » les problèmes exposés pour construire une méthode de résolution adaptée, de « réaliser » les développements, constructions graphiques et calculs nécessaires, de « valider » les réponses produites ou la pertinence des dispositifs décrits et enfin de « communiquer » par un écrit soigné, structuré et argumenté.